Marion Venturini

Prise en charge des bébés par le chiropracteur

Bilan pédiatrique chiropratique post naissance

 

Une consultation pédiatrique a pour but de vérifier le bon développement neurologique et articulaire de votre enfant. En effet lors de l’accouchement le nourrisson peut subir des lésions articulaires difficilement décelables mais qui peuvent provoquer des dysfonctions diverses. Les troubles organiques (colites, régurgitations…), les troubles du sommeil, le torticolis, le syndrome de kiss, un déséquilibre en position debout...  peuvent être des conséquences de ces dysfonctions liées à la naissance.

Par un travail de pressions très douces, indolores et précises, le chiropracteur est capable de détecter et corriger ses lésions dès les premiers jours du nourrisson.

Les parents feront partie intégrante de la consultation afin d'assurer un cadre serein au nourrisson.

Babies 644263 1280

Dans quels cas consulter un chiropracteur pour son bébé ?

 
Paternity 633444 1280

 

  • Coliques, troubles digestifs, régurgitations, reflux.
  • Réveil nocturne fréquent, bébé agité.
  • Crânioplagie / plagiocéphalie
  • Syndrome de Kiss (ou syndrome cranio-sacré associé à un torticolis du nourrisson et une tension méningé avec hyperextension rachidienne).
  • Pleures fréquementes sans raison apparente, que vous ne parvenez pas à calmer.
  • Déséquilibre lors de l'apprentissage de la marche.
  • Bébé en "C"
  • Bébé très tendu ou très crispés
  • Torticolis du nourrisson.
  • Pour un examen préventif à la suite d'un accouchement avec forceps, ventouse... Afin de vérifier le crâne et les cervicales du nourrisson.
  • Troubles ORL (sinuste, otite...).
 

Quel suivi ?


Durant la première année de bébé les changements morphologiques sont très importants et extrèmement rapides. Ces changements impactent la colonne vertébrale et le crâne du nourrisson en priorité et peuvent entraîner de gros déséquilibres responsables d'irritabilité, de troubles du sommeil, de troubles digestifs, de cranioplagie...

En préventif les chiropracteurs préconisent au moins 1 séance par trimestre durant la première année de l'enfant (1 séance par mois durant les 6 première mois pour un suivi optimal).

A partir de la seconde année de l'enfant 1 séance par an suffi.

En cas de plagiocéphalie (apparition d'un plat sur le crâne du bébé) consulter rapidement votre chiropracteur car plus le problème est pris tôt (avant les 6 mois du bébé) plus le traitement pourra être efficace.


Quelques conseils pour protéger le dos et le crâne de vos bébés :

- Installez bébé le plus possible bien à plat sur le dos.

- Pour changer les couches de votre bébés pensez à bien lever ses deux jambes en même temps sinon vous risquez de lui bloquer une hanche.

- Un enfant qui ne sait pas s'assoire seul ne doit pas être maintenu en position assise plus de quelques minutes car son dos et ses hanches ne sont pas encore capablent de le soutenir. Un enfant de moins de 9 mois ne devrait donc jamais être assis : que ce soit dans une chaise ou sur vos genoux.

Bebe 2

- Placez des objets pour attirer son attention un coup d'un côté, un coup de l'autre afin de l'obliger à tourner sa tête à droite et à gauche et prévenir ainsi les torticolis du nourrisson et les cranioplagies.

- Ne le portez pas toujours sur le même bras afin de ne pas appuyer son crâne toujours du même côté.

- Vous pouvez également l'installer sur des coussins morphologiques durant ses 4 premiers mois de vie.

- Posez régulièrement votre enfant quelques minutes sur le ventre afin de l'aider à se muscler le cou, les bras et le dos.

Le syndrome de Kiss

Le terme "KISS" est le sigle de "Kopfgelenk Induziert Symetrie Störungen" que nous traduirons par “Trouble de symétrie dynamique des vertèbres cervicales”
 .

L'origine de se trouble découle d'une grande tension méningée. En effet, le liquide céphalorachidien (LCR) irrigue les nerfs et permet leur fonctionnement. Il est contenu dans les méninges dans le canal vertébral, tout au long de la colonne vertébrale.

Mécaniquement notre corps crée une "pompe" qui fait circuler ce liquide dans l'ensemble des nerfs. Cette pompe est contituée de l'occiput (base du crâne) et du sacrum (partie centrale postérieure du bassin). Ces deux os bougent ensemble lors de la respiration. MAIS suite à un accouchement traumatisant pour le bébé ou suite à une malposition utérine durant la grossesse, cette pompe peut se retrouver bloquée. Le mouvement du LCR entre les deux extrémitées de la colonne vertébrale sera alors très réduit. Le dysfonctionnement de la pompe sacro - occipital peut se trouver en deux points : soit au niveau du bassin (sacrum, aile illiaque, pubis) soit au niveau du crâne (occiput, mâchoire ou hautes cervicales). Un double blocage est également possible.

Aucune recherche à l'heure actuelle ne démontre qu'un bébé présentant un KISS présentera des problèmes de développement moteur ou neurologique. Un KISS est un problème nécessitant d'être traité mais ne justifie pas des craintes démesurées.

Ce disfonctionnement de la pompe sacro - occipital entraîne plusieurs conséquences dynamiques :

  • Le bébé présente des hyperextensions rachidiennes (toujours arqué en arrière ou en "C" sur un côté). Car c'est la seule position qui diminue la tension rachidienne qu'il subit.
  • Le bébé est toujours très crispé et pleure beaucoup, car il présente un mal être et une souffrance liée à cette tension duremèrienne.
  • Le bébé peut présenter un torticolis, attestant la présence du blocage rachidien haut (cervicale, mâchoire ou crâne).
  • Le bébé peut présenter une asymétrie au niveau des hanches, attestant la présence d'un blocage au niveau de son bassin.

Par extrapolation, d'autres problèmes peuvent découler des 4 précédents (mais cela n'est pas systématique et ces problèmes peuvent ne pas être liés au KISS) :

  • Plagiocéphalie
  • Colithes
  • Reflux gastro-oesophagien
  • Extrémités des membres froides ou moites
  • Décubitus dorsal difficile
  • Asymétrie d'utilisation des membres
Childhood 2935722 1920

Quel traitement pour un bébé kiss ?

Depuis toujours le rôle du chiropracteur a été de rétablir la dynamique du corps et du système nerveux.

Un vérouillage de la pompe sacro - occipital chez un bébé présentant un KISS représente donc un problème classique que les chiropracteurs formés en pédiatrie sont capable de prendre en charge.

Une prise en charge chiropratique globale sera nécessaire pour résoudre un KISS car le blocage de la "pompe" bien qu'étant à l'origine du problème sera rarement la seule correction à apporter au bébé. Le but du traitement étant de rétablir l'ensemble du fonctionnement dynamique et neurologique du corps de l'enfant.

 

La durée du traitement dépendra de plusieurs facteurs :

  • L'âge du bébé (plus le problème est pris rapidement plus il se règlera vite)
  • La sévérité du blocage sacro-occipital (unique ou multiple)
  • La vitessse de réponse du corps de l'enfants aux corrections apportées

 

 

Une prise en charge de KISS

est une séance classique,

le tarif est donc celui

d'une visite pédiatrique soit :

35 euros